Bande de « jeunes » qui prostituait des mineures à Bruxelles: presque tous ont été libérés « pour éviter la propagation du coronavirus »

Le juge d’instruction a libéré la quasi-totalité des suspects dans cette affaire de prostitution de mineures. Cette libération intervient dans le cadre des mesures de confinement visant à ralentir la propagation du coronavirus, l’une de ces mesures étant de « désengorger les prisons ». Un seul des membres du « Fuel Gang » reste incarcéré.

Les individus avaient été arrêtés en janvier dernier après qu’une jeune fille disparue en France a été retrouvée par une de ses amies sur un site web de prostitution. Les policiers sont parvenus a retrouver la victime, séquestrée dans un appartement à Uccle et ont établi que plusieurs autres jeunes filles étaient séquestrées de la sorte et prostituées par le groupe.

Source: 7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.