« Baise les Blancs, bande de fils de putes » : ce qu’il s’est vraiment passé lors des émeutes à Liège (VIDÉO)

La ville de Liège se trouvait ce samedi 13 mars en état de guerre civile ethnique.

Des centaines de militants du groupe communautaire antiblanc Black Lives Matter se sont regroupés du côté de la place Saint-Lambert et ont cassé des vitrines, pillé des magasins, lancé des pavés sur la police, ont arraché des panneaux de signalisation et se sont munis de barres de fer pour casser du flic.

De nombreux slogans haineux ont été scandés parmi lesquels nous pouvons citer :

  • Baise la Belgique
  • Baise les Blancs
  • Baise les flics
  • Allah Akbar

Les médias traditionnels ne l’évoqueront pas et parleront simplement de « débordements de la part de jeunes ». C’est tout sauf un débordement : c’est une horde de colons qui est venue pour déclencher une guerre sur fond de haine raciale.

Par chance, notre équipe d’intervention était présente sur place et nous avons pu filmer ce qu’il s’est réellement passé.

Si Youtube censure la vidéo vous pouvez la retrouver sur BITTUBE ou ODYSEE

Ces gens vont prétendre que leur lutte est juste et morale. Ils parleront de « bavures policières », évoqueront l’affaire George Floyd, parleront de racisme systémique pour gagner les consciences au nom de la morale universelle. Ne vous laissez pas berner : ils sont animés par la haine de l’homme Blanc et iront jusqu’au bout dans le processus de renversement des valeurs qu’ils ont engagé.

Ils utiliseront la morale pour vous culpabiliser et prendre ainsi le pouvoir sur vous. Un peu comme ces deux personnes qui, après des heures de pillage et de lutte avec la police, se sont mises à genoux, poing levé, pour rappeler à tout le monde à quel point l’État belge qui les nourrit est raciste.

8 réflexions sur “« Baise les Blancs, bande de fils de putes » : ce qu’il s’est vraiment passé lors des émeutes à Liège (VIDÉO)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.