Allemagne : des sous-hommes, pardon des antifas agressent une vendeuse d’un magasin « Thor Steinar » (vidéo)

L’ agression a eu lieu à Erfurt (située à 150 km de Leipzig), fin avril.
Des antifas ont décidé d’attaquer un magasin vendant des articles de la marque « Thor Steinar », jugée par ces derniers comme une marque de vêtements d’ « extrême droite ».
A part quelques références païennes et nordiques, je ne vois pas de références « aux heures les plus sombres de notre histoire » :

Les antifas étaient 4 et ils n’ont rien trouver de mieux à faire que de tabasser la vendeuse du magasin – mère de famille – pendant que l’un l’a maintenait au sol et lui mettait des coups de poings, une autre lui mettait des coups de bâtons et pour finir un troisième lui aspergé le visage avec de la lacrymo. Elle explique qu’elle a crié très fort pour alerter les passants mais les portes du magasin étaient fermées. Le 4ème sous-homme surveillait sans doute pour que personne n’entre et ne remarque l’agression.
Bravo, toujours aussi courageux, quand vous n’êtes pas largement en surnombre ou vous ne vous ne prenez pas à des mères de famille, il est vrai que vous avez l’habitude de courir ou de vous faire victimiser, la vermine des égoûts vous représentez, enfin même un rat est moins répugnant.

Il s’agissait d’une attaque coordonée et ciblée sur la marque « Thor Steinar » puisque 3 autres attaques ont eu lieu à Magdebourg, à Halle et à Schwerin, toujours en répandant de l’acide à l’intérieur des magasins et en attaquant le personnel.

Je dois remercier les antifas pour m’avoir fait découvrir cette fabuleuse marque, sans eux je serai passé à côté, je vais de ce pas leur commander quelques articles. Si vous en avez les moyens et que vous avez besoin de refaire votre garde-robe, je vous engage à en faire de même, voici leur boutique en ligne :

Source : Remix

3 réflexions sur “Allemagne : des sous-hommes, pardon des antifas agressent une vendeuse d’un magasin « Thor Steinar » (vidéo)

  • 11/05/2022 à 12:20
    Permalien

    Les Boches ne sont plus qu’un triste ramassis d’abrutis.
    Il suffit de penser à leur ex-ministre de la santé Jens Spahn qui était pour la vaccination obligatoire en affirmant qu’à la fin du printemps 2022 tout le monde serait mort, guéri ou vacciné. Ce répugnant couillon a été pris la main dans le pot de confiture quand on a appris qu’il avait commandé des masques par millions auprès de la firme de son amant. Pendant ce temps-là, Ursula von der Leyen-Pfizer se gave avec les doses de ce pseudo vaccin que l’Europe finit par déverser par hectolitres dans les chiottes…

    Répondre
  • 11/05/2022 à 13:47
    Permalien

    Si la presse subsidiée faisait son travail , au lieu d’être la carpette du système, elle enquêterait sur nos donneurs de leçon, bien-pensants et autres, soit politiciens ,experts de plateau TV..
    Et également et surtout sur leur conjoint, compagnon, enfants.. Ce serait très passionnant.

    Répondre
  • 11/05/2022 à 15:44
    Permalien

    En Allemagne, le mari de von der Leyen travaillerait pour une firme proche de Pfizer.
    En France, un des fils Fabius serait également un reprédentant de Big Pharma.
    Quant au fils Biden, il chapeauterait des laboratoires en Ukraine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.