Alerte : six mois de prison pour une banderole « stop à l’islamisation »

Cet État est devenu complètement fou.

Le tribunal correctionnel de Malines a condamné mercredi matin quatre membres du mouvement nationaliste flamand Voorpost à six mois de prison, avec sursis pour trois d’entre eux et ferme pour le quatrième au motif d’incitation à la haine : le 30 mai 2020, les prévenus avaient déployé une bannière appelant à la fin de l’islamisation de la société.

Il est donc officiellement interdit d’être opposé à la politique d’islamisation de la société opérée par l’État belge. Lutter contre le Grand Remplacement, contre l’immigration massive, contre l’influence montante d’une religion du désert dans un pays neutre EST DÉSORMAIS PASSIBLE DE PRISON.

Quels sont désormais vos arguments pour défendre un gouvernement qui souhaite officiellement votre disparition ?

L’État belge a un objectif en tête :

Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant.

Which way, western man ?

Source : SudInfo

5 réflexions sur “Alerte : six mois de prison pour une banderole « stop à l’islamisation »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.